Aux jeunes

Dans cette rubrique vous trouverez des conseils pratiques pour vous aider à aborder le sujet des drogues. N’hésitez pas, en cas de doutes ou de difficultés à vous adresser à des professionnels de santé.

Ce n’est pas toujours facile de dire à ses amis que l’on n’a pas envie de consommer. Tu te dis peut-être que tu as le droit de ne pas avoir le goût. Mais d’un autre côté, tu ne souhaites pas te sentir rejeté ou mis à part.

Si c’est le genre de dilemme qui te donne le goût de te transformer en courant d’air, voici des mises en situation qui pourraient t’être utiles.

Situation 1:

Avec ta bande d'amis

Tes amis se sont réunis pour ton anniversaire. Ils lèvent un « verre » en ton honneur en se passant le joint. Mais toi, ce n’est vraiment pas comme ça que tu veux fêter ton anniversaire.

Eviter de juger.

« Vous êtes rien qu’une gang de dopés, pis vous allez finir pouilleux, une bande da rates et de bons a rien ».

Il est plus judicieux de proposer autre chose.

« Je n’ai pas le goût de ça. Pis, c’est ma fête, c’est à moi de choisir ce que je veux. Que pensez-vous de louer un film, regarder un match de foot? »

Situation 2 :

Avec l'ami de ton ami

Un ami te présente un de ses amis. Ils ont l’air de vraiment bien s’entendre et décident, comme ça, de renifler une ligne de cocaïne et t’offrent de les accompagner. Mais toi, tu as plutôt envie de prendre la poudre… d’escampette.

Eviter de jouer les prétentieux.

« Moi je dis non à la drogue. D'ailleurs, je prends soin de mon corps : je bois beaucoup d’eau, j’ai banni les sucres, je ne porte pas de synthétique et comme je dors 10 heures par nuit, je vais aller me coucher. »

Plutot nommer comment tu te sens et choisir une autre activité.

« Désolé, j’ai pas trop envie de ça en ce moment. De toute façon, je vais y aller parce que j’ai d’autres personnes à voir. »

Situation 3 :

Avec les élèves de ton école

C’est la fête! Tout le monde est venu célébrer la victoire de l’équipe de football. Il y a plusieurs élèves qui « prennent un coup » et qui aimeraient bien que tu les accompagnes. Mais toi, tu as le goût de t’amuser sans ça.

Eviter de réagir en adoptant une attitude défensive et agressive.

« Avez-vous fini de m’emmerder? Fichez-moi la paix, si vous ne voulez pas que je pète les plombs! »

Plutot refuser de consommer en montrant que tu peux t’amuser sans la drogue. 



Situation 4 :

Avec un parent

C’est un anniversaire et la famille a organisé une grande fête. Un membre de la famille, que tu n’as pas vue depuis belle lurette, consomme depuis longtemps. Il devient de plus en plus insistant pour que tu en prennes avec lui. Mais à voir dans quel état il est, tu n’as vraiment pas envie de le suivre.

Eviter de te laisser entraîner.

« O.K. c’est mort. Y’a rien d’autre à faire de toutes façons.»

Refuser tout en maintenant le contact avec lui et en proposant quelque chose d'autre à faire.

« Ça va, j’ai du plaisir rien qu’à regarder la famille danser. Mais j’aimerais que tu me donnes ton courriel. Comme ça, on pourrait se donner de nos nouvelles de temps en temps. Est-ce qu’on ouvre la télé? »